Le Mexique après le séïsme de septembre 2017

Le Mexique après le séïsme de septembre 2017

Cette visite au Mexique, en décembre 2017, avait pour objectif d’aller rencontrer sur le terrain les communautés des régions de Morelos et de Puebla affectées par le tremblement de terre du mois de septembre dernier (250 morts), et étudier avec World Vision Amérique Latine et Vision Fund Mexico présidé par mon ami Jorge Vivanco, comment Ahimsa Fund pouvait participer, avec eux, à cet effort de reconstruction.

Au Mexique, World Vision travaille pour que les enfants du pays vivent sans pauvreté et soient protégés. A travers ce message, World Vision s’engage pleinement dans l’aide des enfants touchés par le séisme. Vision Fund participe à ces initiatives à travers des programmes de micro-crédits dans le pays,

C’est à travers l’éducation des enfants que World Vision s’engage. C’est par l’Art, essentiellement la musique et la peinture que l’organisation oriente son travail en priorité. Chanter, jouer d’un instrument de musique sont les actions principales pour redonner à ces enfants la joie et l’espérance, pour vivre comme le disait Emmanuel Kant, la passion de leurs émotions.

J’ai rencontré sur place des personnes remarquables, des personnes engagées pour la cause de ces enfants, des personnes qui agissent dans le silence, dans l’humilité, incognito, sans bruit, de vrais faiseurs de bonheur. Des personnes qui par leur compassion ont lancé un vrai mouvement, une vague qui avance et qui ne s’arrêtera pas. Ce mouvement, je le constate à chacun de mes déplacements, s’amplifie, grossit. Il va changer le monde.

Cette vague, c’est celle de la compassion, de la simplicité, c’est celle du sourire, qui enrichit tous ceux qui le reçoivent sans appauvrir ceux qui le donne.

Jamais je n’oublierai ce regard, plein de larmes de Dom José, qui venu de sa campagne, a décidé de consacrer un moment de sa vie pour donner son temps à ces enfants meurtris, pour leur apporter un peu de réconfort et d’espérance.

Après ces deux jours passionnants dans l’avion qui m’amenait de Mexico sur Washington je me demandais : “mais, finalement, il est où le bonheur, il est où ?”. Je me suis assoupi, en me disant que malgré leur malheur, tous ces gens ont un petit bout de ce bonheur dans leur cœur, celui de la compassion, de la reconnaissance, de la volonté et de l’amour du prochain.

On ne peut pas rester insensible à toutes ces actions, sur le terrain, qui si elles se retrouvaient, si elles se répliquaient entre elles, dans un grand élan de solidarité, pourraient accompagner cette vague et lui donner la force, d’aller encore plus vite et encore plus loin, pour se transformer en un véritable “tsunami de l’espérance”.

Merci à chacun de m’en avoir fait partager le goût, à bientôt.
Ahimsa reviendra au Mexique.

 

Création d'espaces d'accueil pour les enfants par World Vision Mexico
Septembre 2017 a sans aucun doute été l’un des mois les plus durs vécus par les Mexicains depuis de nombreuses années. Deux séïsmes ont secoué le pays et affecté des milliers d’enfants et leur famille dans 5 états dont 3 dont le taux de pauvreté est dans les plus hauts du pays.
Une fois de plus le malheur a frappé les plus démunis.
Face à cette urgence, World Vision a répondu avec l’aide de plus de 300 volontaires qui ont fourni des tonnes de vivres, d’outils, plus de 30 générateurs électriques, des kits d’hygiène, des purificateurs d’eau, des matelas etc.

WorldVision_Espacio amigable

World Vision México a également organisé des Espaces d’Accueil proposant aux enfants protection, soutien émotionnel, convivialité, examens médicaux physiques et psychologiques et les accompagnant dans leur chemin de résilience. Chaque espace est équipé de jeux de société, de livres, de jouets, de matériel pour les activités créatives etc. Un soutien a ainsi été apporté à des centaines d’enfants dans plus de 30 centres installés dans les états de Chiapas, Oaxaca, Morelos y Cdmx  dans des communautés comme celles de San Mateo del Mar, Juchitán, Tonalá, San Gregorio, etc.
Chez World Vision México, nous savons que l’urgence est la reconstruction des écoles pour que les enfants puissent continuer à se développer pleinement, nous participons donc à la reconstruction de 9 écoles, dans lesquelles un soin particulier sera apporté à diminuer les inégalités entre les élèves.
Nous avons besoin de l’aide de tous pour éliminer les violences dont sont victimes les enfants.
World Vision Mx

2018-05-17T13:12:53+00:00 janvier 29th, 2018|Projet Terrain|