Ahimsa Fund

Aujourd’hui les riches sont toujours plus riches, les pauvres sont toujours plus pauvres et l’écart se réduit trop faiblement, malgré tous les efforts consentis.  En 2015, selon l’ONG Oxfam, 1 % de la population mondiale possède davantage que les 99 % restant (Davos 2016).

Je pense qu’il faut tout en gardant les bases  d’un partenariat impliquant le maximum d’acteurs, repenser les modèles utilisés.

Nous avons besoin de chacun, pour faire un tout. Nous avons besoin de rassembler et non d’opposer les différents acteurs de notre société : jeunes/plus âgés, riches/pauvres,  femmes/hommes, les religions, les cultures.

Nous avons besoin de comprendre que nos différences sont des atouts à partir desquels nous devons bâtir notre futur, pas des raisons de s’affronter.
 

« Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation ». Article 2 Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. 
 

J’ai passé les 35 dernières années de ma vie professionnelle, à voyager dans le monde sur tous les continents, pour rencontrer des gens tellement différents de moi, mais tellement enrichissant,  qui m’ont ouvert les yeux.  J’ai découvert, Young monksque notre monde, malgré son contexte difficile, vaut la peine d’être vécu et transmis à nos enfants.  J’ai découvert que pour beaucoup de choses qui concernent l’accès à la santé des plus démunis, nous avons les solutions, nous ne savons pas les faire partager, les faire fructifier, car nous ne savons pas travailler ensemble.

Un travail d’équipe, c’est mettre à la disposition d’un idéal ses compétences, son expérience, son expertise,  au service de tous, pour faire avancer le monde. Ce n’est pas garder pour soi, les « talents » que l’on a eu la chance de recevoir. C’est ce travail en « silo » que nous devons combattre.  Ahimsa Fund propose de développer, à travers de nouveaux modèles, de nouveaux incubateurs, un nouveau leadership, des forums d’échanges et de rencontres, où chacun gagnera au contact de l’autre et chacun pourra alors contribuer à changer le monde.

Jean-François de Lavison

 

 

Ahimsa Fund souhaite contribuer au développement, en proposant aux populations défavorisées des initiatives innovantes dans le domaine de la santé, qui répondent à des objectifs définis, réalistes, mesurables et duplicables tout en impliquant au maximum les populations locales.

Télécharger 20160603_Ahimsa_FR-FINAL.pdf (PDF, 2.2MB)